Dette Publique :  le conseil des Ministres a adopté trois projets d'ordonnances autorisant l'Etat gabonais à contracter deux emprunts d'un montant de cinquante et un million cinq cent mille euros (51.500.000) d'euros, soit treinte trois milliards sept cent quatre ving un million sept cent quatre vingt cinq mille cinq cent (33.781.785.500) francs CFA, d'une part et de vingt million deux cent mille (20.200.000)euros, soit treize milliards deux cent cinquante millions trois cent trente et un mille qutre cent (13.205.331.400) franc CFA d'autre part, auprès de la BIRD. Et un emprunt auprés de l' AFD d'un montant de quatre vingt treize millions (93.000.000) euros, soit soixante et un milliard (61.000.000) francs CFA.

Emprunt obligataire par appel public à l’épargne d’un montant de 98 milliards de FCFA

 

L’Etat Gabonais compte lancer un emprunt obligataire par appel public  à l’épargne d’un montant de 98 milliards de FCFA sur le marché de la zone CEMAC, du 1er au 7 juin 2016. Ces éventuels financements seraient destinés à des projets d’aménagements urbains et des travaux d’infrastructures à Libreville, Port Gentil, Franceville, Oyem et Bitam.

Ce premier emprunt obligataire de l’année est coté à la Bourse des Valeurs  Mobilières de l’Afrique Centrale (BVMAC).

10eme réunion du Groupe consultatif du système de gestion et d’analyse de la dette (SYGADE)

10eme réunion du Groupe consultatif du système de gestion et d’analyse de la dette   (SYGADE)

(Genève, 26 et 27 novembre 2015).

L’occasion a été données, aux bénéficiaires, aux donateurs et les autres partenaires du programme SYGADE de la CNUCED d’examiner les activités du programme dans le domaine du renforcement des capacités de gestion de la dette.

            A ce sujet, trois points ont été abordés à savoir:

10ème Conférence sur la gestion de la dette

10ème Conférence sur la gestion de la dette

(Genève, 23 au 27 novembre 2015)

Dans le cadre du partage d’expériences et de vues sur la gestion de la dette, une délégation de la Direction Générale de la Dette a pris part à la 10ème Conférence sur la gestion de la dette organisée par la Conférence des Nations Unies sur le Commerce et le Développement (CNUCED) qui s’est tenue à Genève en Suisse du 23 au 25 novembre 2015.

Dette Publique : Sept nouveaux emprunts à l’horizon

Le conseil des ministres du 29 Janvier 2016, a autorisé l’Etat à contracter sept emprunts auprès de plusieurs institutions financière commerciales par le financement des projets d’infrastructure.

Le conseil des ministres du 29 Janvier dernier a marqué son accord pour sept projets d’ordonnance autorisant l’Etat à contracter des emprunts, afin de conduire certain projets d’infrastructure et faciliter l’acquisition des moyens roulants

Dette Publique : Deux nouveaux accords de prêts entre le Gabon et la Chine

Dans le cadre du forum chine Gabon à Johannesburg, en Afrique du Sud. Le Gabon, notre pays a signé, le 04 décembre dernier, deux accords avec l’industrial commercial Bank of china (ICBC) et EximBank. Ces accords portent essentiellement sur le financement d’infrastructure parmi les quelles les stades de Port – Gentil et d’Oyem, d’une part la route Mbega-Farasol à Port-Gentil.

Dette intérieure: l'Etat est déterminé à tenir ses engagements

Dette intérieure : les pouvoirs publics sont déterminés à tenir leur engagement Le comité interministériel d’audit et de certification de la dette intérieure de l’Etat (CIACDIE) est un organe qui a été crée pour restaurer la crédibilité de l’Etat vis-à-vis de ses partenaires et permettre aux entreprises de retrouver leur santé financière et lutter contre le chômage dans le pays. Il est chargé de certifier, vérifier, auditer, valider et consolider la dette intérieure de l’Etat.

Cooperation Gabon-Eximbank of china

L’Etat gabonais a le projet de construction et d’équipement de trois centres de formation et de perfectionnement professionnels. Ce projet s’inscrit dans la mise en œuvre du plan stratégie Gabon Emergent (PSGE) et contribuera, de manière significative au renforcement des capacités de formation et de perfectionnement professionnels ainsi qu’à la résorption du chômage des jeunes.

Pages