Dette Publique :  le conseil des Ministres a adopté trois projets d'ordonnances autorisant l'Etat gabonais à contracter deux emprunts d'un montant de cinquante et un million cinq cent mille euros (51.500.000) d'euros, soit treinte trois milliards sept cent quatre ving un million sept cent quatre vingt cinq mille cinq cent (33.781.785.500) francs CFA, d'une part et de vingt million deux cent mille (20.200.000)euros, soit treize milliards deux cent cinquante millions trois cent trente et un mille qutre cent (13.205.331.400) franc CFA d'autre part, auprès de la BIRD. Et un emprunt auprés de l' AFD d'un montant de quatre vingt treize millions (93.000.000) euros, soit soixante et un milliard (61.000.000) francs CFA.

Le Nouveau Directeur Général de la dette au contact de ses administrés

Nommé en conseil des ministres,  le 28 Septembre 2017, le nouveau Directeur Général de la Dette  a fait le tour du propriétaire ce 2 novembre 2017  dans les deux démembrements  que compte  cette Direction. 

Il s’est agi pour Hugues  Mbadinga  Madiya d’apprécier les conditions de travail des personnels desdits démembrements. Conditions de travail pas très aisées mais dont le promu a dit trouver des solutions de manière progressive.

la gestion des risques liés au portefeuille de la dette publique

        Dans le cadre des renforcements du capital humain, la Direction Générale de la Dette en partenariat avec le Centre Régional d’Assistance du Fonds Monétaire International pour l’Afrique Centrale (AFRITAC) a organisé un séminaire régional, dans un Hôtel de la place, du 24 au 28 Avril 2017 sur la gestion des risques liés au portefeuille de la dette publique.

Communiqué final du Conseil des Ministres du 17 Janvier 2017

Le Conseil des Ministres a adopté le projet d’ordonnance autorisant l’Etat gabonais à contracter un emprunt d’un montant de deux cent millions (200 000 000) d’euros, soit cent trente et un milliards cent quatre vingt onze millions quatre cent mille (131 191 400 000) francs CFA, auprès de la Banque africaine  de développement (BAD).
Le produit de cet emprunt est destiné au financement du Programme d’appui aux réformes économiques et financières (PAREF) engagées par le Gouvernement de la République.
 

Renforcement des capacités en Analyse de viabilité de la Dette

Dans le cadre du programme de travail pour l’année financière 2016-2017 le Centre Régional d’Assistance Technique du Fonds Monétaire International pour l’Afrique Centrale (AFRITAC) en partenariat avec le Ministère du Développement Durable, de l’Economie, de la Promotion des Investissements et de la  Prospective, une formation sur le « le Renforcement des capacités en analyse de viabilité de la Dette » s’est tenue du 23 juin au 01 juillet 2016 dans les locaux de la Direction Générale de la Dette.

Pages